Les variétés d'argile

Grâce à sa plasticité, l’argile permet de réaliser des objets utilitaires ou décoratifs par la simple pression des doigts.

L’argile à modeler est faite d’un mélange d’eau et de très fines particules arrachées aux rochers par l’érosion. Leur déplacement dans l'espace et dans le temps confère à chaque argile une couleur et des propriétés particulières.

La glaise, la terre, la pâte céramique sont d’autres dénominations pour l’argile à modeler.
La faïence est une terre pouvant être cuite aux alentours de 1000°C.
Le grès et la porcelaine supportent des températures de 1200 voire 1300°C.

L'atelier utilise:

  • la terre fine blanche ou rouge

  • la terre chamotte blanche ou rouge

  • la terre culinaire ou grés

  • la terre à raku blanche ou rouge

  • la terre maïs : grés chamotte brune

pain d'argile blanche pain d'argile brune pain d'argile rouge pain d'argile noire
argile blanche argile brune argile rouge argile noire

L'argile chamottée, c’est-à-dire contenant de petits morceaux de terre cuite broyés et calibrés, facilite le montage et le séchage des pièces.

L'argile cellulosique appelée également terre-papier est une argile contenant des fibres de cellulose provenant d'une pâte à papier.
Les fibres facilitent la mise en forme et renforcent l'argile sèche.
La technique de la plaque, les assemblages d'éléments secs, la mise en forme de la porcelaine, la mono cuisson et la cuisson raku, sont les domaines de prédilection de la terre-papier.