L’atelier possède deux tours

Le tour se compose d’un plateau rotatif appelé girelle, qui permet de travailler la terre avec les mains.

Après avoir disposé une motte d’argile au centre du plateau, le potier centre sa terre puis la façonne pendant sa rotation.

Lorsque la pièce tournée a pris la consistance « cuir », le tourneur rectifie les imperfections et creuse le pied de la poterie; il s’agit du tournassage.

Le tournage ne permet d’obtenir que des pièces de révolution relativement fines, qui peuvent cependant être déformées avant séchage complet.

Cette technique demande un entraînement important pour obtenir la dextérité nécessaire à la réalisation de la poterie.

L’utilisation des deux tours est réservé aux personnes sachant déjà tourner, nous ne donnons pas de cours.